Vous êtes ici :

Le mojito cubain

Le mojito est un long drink, généralement réalisé et servi dans un tumbler. S'il existe des dizaines de variantes, il n'y a qu'une façon de préparer le mojito, tel qu'il est apparu à Cuba dans la première décennie du 20ème siècle, où il a ensuite été élevé au rang de boisson nationale. En voici la recette originale, incluant les ingrédients traditionnels et le tour de main.

mojito
Le véritable mojito, tel qu'on le prépare à Cuba.

Ingrédients (pour 1 verre) :

Les quantités données ici servent à la préparation d’un mojito d’environ 30 cl. Pour préparer davantage de cocktails, il suffit de multiplier chacun des ingrédients par le nombre de boissons que vous souhaitez confectionner.

Temps de préparation : 15 minutes.
Temps de cuisson : 0 minute (aucune cuisson nécessaire).
Temps Total : 15 minutes.
Quantité : Un verre.
Difficulté : moyenne.

Temps de repos : 12h minimum pour la version originale, sans eau gazeuse ; aucun temps de repos nécessaire pour la version servie à la minute.

  • 6 cl de rhum cubain blanc.
  • 12 cl d’eau plate, si vous le préparez la veille ; si vous le préparez quelques minutes avant de le servir, utilisez en remplacement de l’eau gazeuse.
  • Deux cuillerées à café de sucre de canne blanc en poudre.
  • Une lime (appelée à tort citron vert).
  • Trois branches de menthe verte fraîche (très exactement l’espèce Mentha Spicata), dont vous veillerez à conserver la tige.
  • De la glace en morceaux grossiers, mais jamais pilée.

Préparation du cocktail

La confection du mojito doit suivre un déroulement précis, dont vous devez respecter l’ordre à la lettre : la qualité de votre cocktail en dépend. Le mojito se prépare directement dans le verre dans lequel vous le servirez, veillez donc à ajouter les ingrédients délicatement, pour le garder propre !

La véritable recette du mojito cubain

  1. La veille, ou 12h avant.Dans le verre haut, de type tumbler, dans lequel vous servirez votre cocktail, déposez deux cuillères à café de sucre de canne blanc.
  2. Lavez la lime. Coupez-la en 8 petits quartiers sur une planche à découper. Ajoutez les morceaux dans le verre haut, puis écrasez-les avec le pilon pour en exprimer le jus, sans toutefois trop écraser l’écorce, afin qu’elle ne libère pas trop d’amertume.
  3. Ajoutez alors l’eau plate, en adoptant pour principe de toujours prendre deux volumes d’eau plate pour un volume de rhum blanc.
  4. Ajoutez une ou deux branches de menthe. Ne séparez pas les feuilles de la tige. Ne froissez pas les feuilles, ne les écrasez pas. Laissez-les macérer au moins 12h dans le sucre, l’eau plate et le rhum.
  5. Au moment de servir : ajoutez la glace préalablement brisée.
  6. Décorez votre cocktail à l’aide d’une tranche de lime fendue au couteau.

Le mojito cubain préparé à la minute (variante)

Cette variante est elle aussi servie dans les meilleurs bars de Cuba, mais elle n’est pas conforme à la recette originale.

  1. Ajoutez alors l’eau gazeuse : là encore, les proportions consistent en deux volumes d’eau gazeuse pour un volume de rhum.
  2. Ajoutez une branche de menthe. Ne séparez pas les feuilles de la tige. Froissez les feuilles et écrasez-les légèrement à l’aide d’un pilon à bout cranté. Elles doivent libérer leur saveur mentholée, mais pas l’amertume qu’elles contiennent.
  3. Brisez vos glaçons grossièrement, à l’aide d’un blinder. Ajoutez-les au verre.

Les secrets d’un cocktail réussi

L’eau : plate ou gazeuse ?

L’eau gazeuse est un ingrédient que l’on n’ajoute qu’aux mojitos préparés pour être servis et consommés immédiatement. Elle a pour fonction d’activer la libération des arômes, tout particulièrement celui de la menthe. Le véritable mojito, celui qu’on sert dans les meilleurs bars de Cuba, ne comporte pas d’eau gazeuse, mais de l’eau plate, car on le prépare la veille !

La menthe, qui macère dans le sucre, le rhum et le citron ne doit pas être froissée.

La menthe fraîche, en branche

menthe fraîche
Mentha spicata

Le mojito cubain nécessite une variété de menthe bien particulière, connue en espagnol sous le nom populaire hierbabuena, ou yerbabuena, et qui correspond à la mentha spicata, dont il existe de nombreuses variantes. Elle est particulièrement rafraîchissante, sucrée, et mentholée.

Utilisez de la menthe fraîchement cueillie, et ne séparez surtout pas les feuilles de la tige, car elles gêneraient la dégustation en obstruant la paille.

Juste avant de servir, au moment d’ajouter un brin de menthe à votre cocktail pour le décorer, insérez la branche entière, à la verticale.

Ne froissez la menthe que si vous n’avez pas eu le temps de la faire macérez la veille. Ne l’écrasez surtout pas, ou celle-ci rendra une amertume indésirable.

La lime et son acidité

lime, ou citron vert
Une lime, fruit du limettier.

Connue dans le langage populaire sous le nom de citron vert, la lime est bien un agrume, dont les quartiers sont un des ingrédients essentiels du mojito. Avant de la découper et de l’insérer dans le cocktail, lavez celle-ci à l’eau froide. Privilégiez surtout des fruits issus de l’agriculture biologique, car la peau sera immergée dans la boisson, et pressée par le pilon.

La glace, brisée mais pas pilée

glaçons brisés
Des glaçons grossièrement brisés dans un bol.

Si vous faites vos glaçons vous-même, veillez à toujours utiliser de l’eau minérale, afin qu’une eau du robinet trop calcaire ou chlorée ne vient gâcher la saveur de votre mojito.

Les glaçons doivent avoir été brisés grossièrement. N’ajoutez surtout pas de glace pilée, car elle fondrait instantanément et diluerait votre préparation, ruinant définitivement le goût.

Le verre tumbler

tumbler, ou verre à mojito
Le tumbler, verre utilisé pour la dégustation des long drinks.

On utilise généralement un verre long, de type tumbler, car il s’agit d’un long drink. Ceci permet de faire tenir dans un grand volume tous les ingrédients, dont la branche de menthe, le sucre, les quartiers de lime, le rhum, l’eau pour allonger la boisson, et la glace en abondance, pour le rafraîchir.

Les éléments de décoration

Décorez votre cocktail avec une rondelle de citron de 5 mm d’épaisseur, que vous fendrez à demi, de façon à la faire tenir sur le bord supérieur du verre.

Servez votre mojito avec une longue paille noire. Cette couleur, sobre, s’accorde avec le vert profond de la menthe, et lui donnera une touche d’élégance.

Ajoutez une petite branche de menthe, de façon à ce que le bout dépasse de deux à trois centimètres de la glace. Privilégiez toujours un brin comportant toujours la tête, car une branche sectionnée serait inélégante.

Un commentaire

  1. Bonnard dit :

    Vraiment c’est merveilleux j’adore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *