Vous êtes ici :

Le véritable Cuba Libre

Le Cuba Libre a une histoire vieille de plus d'un siècle, puisqu'il serait né, en 1901, de la rencontre du Coca-Cola apporté par les troupes américaines sur l'île de Cuba, et du rhum blanc produit localement. Aujourd'hui, ce cocktail rafraîchissant est consommé sur toute la surface du globe.

cuba libre
Le Cuba Libre authentique, tel qu'on le prépare à La Havane, depuis toujours.

Ingrédients (pour 1 cocktail) :

Les ingrédients indiqués ici sont ceux de la recette traditionnelle. On trouve cependant de nombreuses variantes, dans lesquelles le rhum blanc peut-être remplacé par du rhum ambré, ou l’on utilise le jus d’une lime entière, etc. Disons que ces écarts peuvent se justifier par les goûts de chacun, mais notre intention est de vous permettre de remonter aux origines du cocktail.

Temps de préparation : 5 minutes.
Temps de cuisson : 0 minute (aucune cuisson nécessaire).
Temps Total : 5 minutes.
Quantité : Un verre.
Difficulté : Facile.

  • 4,2 cl de rhum cubain blanc.
  • 15 cl de Coca-Cola.
    Les colas analogues à celui de la célèbre marque ont un goût différent, c’est pourquoi je recommande l’utilisation du Coca-Cola (version originale, évitez les version aromatisées, light, zéro, etc.)…
  • Trois quartiers de lime (deux que vous presserez à la main pour confectionner le cocktail, un pour la décoration).
  • 4 ou 5 glaçons entiers.

Recette du Cuba Libre

La recette que nous partageons avec vous n’a pas changé depuis son invention, en 1920. Une préparation qui se décompose en seulement 7 étapes :

  1. Réserver un verre au frais. Vous pouvez le mettre au congélateur 15 minutes.
  2. Une fois que le verre est bien frais, mettre de gros glaçons entiers, jusqu’à 2 cm du bord.
  3. Rincez la lime. À l’aide d’un couteau bien affûté, coupez-la en quatre, dans le sens de la longueur.
  4. Pressez deux des quartiers de la lime à la main, directement dans le verre, sur les glaçons, en prenant garde à ne pas mettre de jus hors du verre. Vous pouvez utiliser un petit entonnoir pour être sûr que tout le jus ira bien sûr les glaçons. N’utilisez pas de presse-agrume pour extraire le jus de la lime, car vous allez devoir réutiliser un des quartiers pressés.
  5. Déposez l’un des quartiers fraîchement pressés sur la pile de glaçon, de façon à ce qu’il vienne enrichir la saveur acidulée du jus par les saveurs complexes du zeste.
  6. Versez le Coca-Cola sur les glaçons, jusqu’à les recouvrir. Arrêtez-vous à quelques millimètres du bord.
  7. Décorez votre Cuba Libre avec un quartier non pressé, mais fendu par le milieu de façon à ce qu’il tienne sur le rebord du verre.

Réussir son cocktail

N’utilisez surtout pas de glace pilée, car ce cocktail se boit avec des glaçons de taille raisonnable, faits à partir d’eau minérale afin qu’ils ne donnent pas un goût désagréable à votre boisson. Réfrigérez le verre, pour éviter que le choc thermique soit trop important et ne fasse fondre prématurément les glaçons, ce qui diluerait la boisson et en altérerait la saveur.

Le cola que vous devez utiliser est celui de la grande firme américaine. Ceci s’explique par l’histoire du Cuba Libre, qui était à l’origine préparé avec du Coca-Cola, dont la saveur particulière, ne connaît aucun équivalent. N’y voyez donc aucune forme de publicité de notre part.

Le choix du verre fait débat : les puristes utilisent un verre large, tandis qu’une tradition concurrente préfère le verre haut, de forme tubulaire, généralement sans motif. C’est celui que nous avons choisi dans cette recette, mais nous estimons que les deux formes présentent des avantages similaires en terme de dégustation. Cela dit, le verre haut, étroit, maintient les glaçons en place pendant la dégustation, et ralentit également leur fonte, ce qui vous garantit

On ne sert pas ce cocktail avec une paille, car il se boit directement au verre.